Différences entre ESX et ESXi

Souvent confondu, parfois utilisé pour raccourcir son nom, ESX et ESXi sont bien différents.
J’ai aussi vue que ESXi était la version gratuite d’ESX.

Tout d’abord avant de s’appeler ESXi ou encore ESX, l’hyperviseur se nommait « VMware ESX Server »

Petit historique:
03/2001: Sortie de la version 1.0 de ESX Server

07/2003: sortie de VirtualCenter et ESX Server 2.0
12/2007: Première sortie ESXi, nommé VMware ESXi 3.5
07/2010: Sortie de la dernière version d’ESX 4.1
10/2014: Dernier update ESXi 4.1 U3 Patch 11a

Entre la version 3.5 et avant la version 5.0 les utilisateurs avaient le choix entre ESX ou ESXi

Bien qu’ils avaient tous les mêmes fonctionnalités, utilisaient les mêmes licences, étaient des hyperviseurs de type 1, la principale différence était dans leur architecture.

VMware ESX utilisait RHEL (Red Hat Enterprise Linux) comme service console. Cette console permettait d’administrer ESX ou encore d’y installer des agents tiers à des fins de backup ou de supervision par exemple.
La console intégrait aussi des services qu’on retrouve dans les OS traditionnels tels que SNMP, Firewall, serveur web ect…

ESXi est la génération suivante et contrairement à ESX fonctionne sans le service console, ce qui lui permet de ne pas dépasser les 130Mo en terme de taille.
L’ISO fait environ 325Mo mais est disposée de manière suivante: 130Mo pour ESXi, 178Mo de VMware tools image et 18Mo de drivers.
La raison pour laquelle ESXi permet d’avoir les même fonctionnalités quESX mais sans la console est que le coeur de la technologie de virtualisation ne se trouve pas dans cette dernière mais dans le VMkernel.

Le VMkernel permet à l’hyperviseur de faire le lien entre les VM et les ressources du serveur physique

Cette entrée a été publiée dans vSphere .

Laisser un commentaire